Thés du Malawi

Des thés du Malawi exceptionnels et hors des sentiers battus.

Satemwa est un petit domaine de thé familial situé dans les hauts plateaux du Comté de Thyolo dans le sud du Malawi. La ferme compte environ 900 ha de thé et 400 ha de forêt d’eucalyptus durable utilisé pour sécher le thé. Les champs de thé ont une altitude comprise entre 950 et 1200m.

Le domaine de Satemwa a été fondé par Maclean Kay en 1923. Originaire d’Écosse, il acheta son premier lopin de terre à un cultivateur de tabac pour cultiver du thé. Son fils Robert, alias Chip, a succédé à son père et n’a pas ralenti depuis. Maintenant Octogénaire, il continue de visiter l’usine plusieurs fois par jour. Son fils aîné, Alexander, est désormais en charge des opérations.

Alexander est un amoureux du thé. Né au Malawi, il a grandi dans la plantation de son grand-père. Le thé, c’est toute sa vie. ll y a près de 15 ans, Alexander décida de relancer la production de thés de spécialité, peu communs sur le continent africain (du thé blanc, vert, oolong, et thé noir fumé) privilégiant la qualité plutôt que la quantité. Alexander se rend alors au Japon, en Chine, en Inde et au Sri Lanka pour acquérir plus de connaissances et d’expériences dans la fabrication du thé. Après de nombreuses tentatives et après des heures de dégustation, il a réussi à produire des thés vraiment spéciaux et uniques.

Des thés africains de qualité supérieure équitables et sans pesticides.

Tous la sélection est certifiée commerce équitable, Rainforest Alliance et UTZ. En plus de cela, Satemwa est membre du Ethical Tea Partnership (une organisation à but non lucratif dont le but est de créer une industrie du thé plus équitable, meilleure et plus durable – pour les travailleurs du thé, les agriculteurs et l’environnement).

Cette plantation présente de nombreuses similitudes avec un domaine viticole traditionnel. Tous leurs thés sont fait avec passion et cueillis à la main. L’artisanat et le dévouement pour le thé sont transmis depuis des générations. Satemwa assume son rôle et sa responsabilité en soutenant l’école primaire de Satemwa avec plus de 950 élèves, en renforçant un dispensaire qui porte son nom avec des ambulances, des infirmières et des médicaments. Aussi, il encourage les foyers économes en énergie, l’énergie solaire, les crèches pour les plus jeunes, etc. Satemwa se concentre également beaucoup sur le sort de la planète. Soucieux des effets du changement climatique, ils mettent beaucoup d’efforts en faveur du développement durable. Par exemple, ils initient des projets de plantation d’arbres, protègent les corridors de la vie sauvage sur le domaine et utilisent des matériaux éco énergétiques et durables.

L’histoire du thé au Malawi.

Le thé a été introduit pour la première fois au Malawi par le jardinier de la mission Blantyre de l’Église d’Écosse en 1878. Le premier thé commercial en Afrique a été planté au Malawi un peu après 1886 par Henry Brown, un cultivateur de café de Ceylan, qui était venu tenter sa chance. Ce fût quelques années seulement après la plantation du premier thé commercial au Sri Lanka, appelé à l’époque Ceylan. Les deux régions ont commencé plus ou moins au même moment mais les thés africains sont encore bien moins connus. Pourtant, on peut y découvrir de véritables pépites.

Afficher tous les 6 résultats